COMMENT RÉDIGER SON FAIRE-PART DE MARIAGE ?

rediger faire-part-mariage-faire-part selection

COMMENT RÉDIGER SON FAIRE-PART DE MARIAGE ?

Vous êtes allés sur notre boutique en ligne et vous avez choisis vos faire-part de mariage. Vous savez déjà à qui les envoyer et quand le faire. Mais voilà, il reste une chose : les écrire… La rédaction des cartons d’invitation à votre mariage n’est pas à négliger. Faire-part sélection vous donne quelques conseils pour ne pas faire d’erreurs. 

La rédaction de son faire-part est une question de bon sens

Pour rédiger un texte pour votre invitation de mariage, allez droit au but. Faites quelque chose de simple et efficace. Nous vous déconseillons fortement les tournures humoristiques. Aussi, ne prenez pas votre plume directement sur le faire-part mariage. Prenez le temps de griffonner sur un brouillon. Les premiers coups de crayon ne seront pas forcément top et vous risqueriez d’oublier de notifier des éléments importants. 

Pour rédiger ces cartes d’invitations, il vaut mieux être au calme afin de concentrer toute votre attention. Il y a des choses à ne pas oublier comme l’heure et la fin de la cérémonie, l’heure du cocktail. Si vous ne mentionnez aucun horaire, vous risquez de devoir dire gentiment au revoir aux invités du vin d’honneur et qui ne sont pas prévus pour le repas. Vous pouvez aussi demander une date de réponse souhaitée, même si tout le monde ne vous la donnera pas. 

L’invitation au mariage

Les parents, la belle-famille pour ne pas dire la belle-maman sont assez strictes sur certains usages, alors faites le nécessaire pour les respecter au moins un minimum. On manque bien souvent d’inspiration pour les formules à utiliser. Ne vous inquiétez pas, sur Internet il y a le site idées mariage qui vous donne des formules bien préparées. Vous avez aussi la possibilité de feuilleter des revues spécialisées. Sur notre boutique en ligne, nous disposons aussi de textes de mariage tout prêts. 

Votre texte est rédigé, ce n’est pas pour cela qu’il est parfait. Relisez-le calmement et déloger les petites failles, les oublis. Vérifiez également l’usage des bonnes formules, les noms des personnes qui doivent y figurer. Attention aussi aux fautes d’orthographe comme église qui ne prend pas de majuscule. On dit aussi “en” l’église et non “à” l’église.